12 Feel-Good Movies à voir

15/07/2016, 19 h 59 min Partages0 feel-good-movies-voir
Temps de lecture estimé 4 minutes et 32 secondes

Le feel-good movie, ce genre vulgarisé il y a une dizaine d’années par le cinéma américain, vous donne, comme son nom l’indique, la pêche et le sourire et ce, en mettant en avant l’évolution émotionnelle des personnages, souvent autour d’un événement précis.

Fisher king :

Sorti en 1992, Fisher King est un petit bijou de poésie, d’humour et de tendresse. Il réunit Robin Williams dans l’un de ses premiers rôles dramatiques, Jeff Bridges égal à lui-même et une Amanda Plummer méconnaissable. Et si des caméos de Tom Waits ne suffisent pas à vous convaincre, dites-vous que le film est réalisé par Sir Terry Gilliam (Brazil, l’Armée Des 12 Singes…).

Little Miss Sunshine : 

THE Feel-good movie par excellence, Little Miss Sunshine est un immanquable sur la liste. Sorti en 2006, ce road-trip joyeux suit une famille dyfonctionnelle sur 1h20. L’oeuvre de Jonathan Dayton et Valérie Faris a permis de découvrir ou redécouvrir des acteurs d’exception, à l’image de Greg Kinnear, Toni Collette ou Paul Dano tout en donnant son premier rôle à contre-emploi à Steve Carell.

Whip it : 

Le premier coup d’essai de Drew Barrymore à la réalisation est un coup de maître. Entourée d’Ellen Page, Kristen Wiig, Marcia Gay Harden ou encore Juliette Lewis, ce cast presque 100% féminin est aussi 100% féministe. On vous en dit plus dans notre critique du film.

Tokyo Godfather :

« Tokyo Godfathers » est un film d’animation réalisé par l’un des maîtres en la matière, Satoshi Kon. Le film se présente comme étant une fable contant l’histoire de trois sans-abris qui, le soir du réveillon de noël, trouvent un bébé dans une décharge et se donnent pour mission de retrouver à tout prix les parents du bambin.

Les valeurs familiales, l’amitié, la compassion, la rédemption ainsi que des questions sociales construisent cette histoire touchante et drôle au possible.

Moonrise Kingdom :

Réalisé par l’excentrique Wes Anderson (The Grand Budapest Hotel, The Darjeeling Limited…), « Moonrise Kigdom » est un film fascinant d’un onirisme détonant et magnifique. L’histoire de deux jeunes âmes amoureuses l’une de l’autre faisant tout pour vivre un amour, qui leur est pourtant interdit. La poésie qui se dégage de cette œuvre est envoûtante et chaque plan rappelle un tableau en mouvement.

Essaye-moi : 

Pierre-François Martin-Laval, plus connu sous le nom de Pef, est un ancien de la troupe « Robin des bois« , et si la comédie est bien présente dans sa première réalisation, c’est la tendresse et l’innocence de ce film qui reste avec nous après visionnage.

La Nuit Américaine :

Réalisé par François Truffaut, le film se concentre sur la création cinématographie en nous expliquant comment est tourné un film.

« Je sais, il y a la vie privée, mais la vie privée, elle est boiteuse pour tout le monde. Les films sont plus harmonieux que la vie Alphonse, il n’y a pas d’embouteillage dans les films, il n’y a pas de temps mort. Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit. Les gens comme toi, comme moi, tu le sais bien, on est faits pour être heureux dans le travail, dans notre travail de cinéma. Salut Alphonse, je compte sur toi.».

Faut-il vraiment ajouter autre chose pour vous convaincre ?

Le Petit Prince :

Adapté de l’œuvre éponyme et célèbre d’Antoine de Saint-Exupéry, le film d’animation « Le Petit Prince » a tout de l’original, entre tendresse, philosophie de vie et émotions.

Safety Not Guaranteed :

Réalisé par  Colin Trevorrow (Jurassic World), « Safety Not Guaranteed »  fait partie de ces films où l’on ressent un sentiment de plénitude quand le générique de fin apparait. Malgré quelques irrégularités du côté de la mise en scène qui reste basique, l’histoire subjugue de par son scénario atypique avec une assise narrative assez belle et bien amenée. Des dialogues ficelés, des personnages riches et un cast comme on les aime (Aubrey Plaza, Jake Johnson…) auront fini de vous faire aimer ce film.

The Blues Brothers :

« The Blues Brothers » est une comédie musicale drôle à souhait, qui ravira les mélomanes ! L’histoire est celle de Jake et Elwood Blues, chargés de réunir 5000 dollars pour sauver l’orphelinat de leur enfance. Le récit est accompagné de guest stars de haut calibre, à l’image de Cab Calloway, James Brown, Ray Charles ou encore Aretha Franklin, ce qui donne lieu à des moments musicaux d’anthologie .

This is where I leave You :

Traiter la mort dans une comédie n’est pas chose aisée mais Shawn Levy le réussit parfaitement dans « This Is Where I Leave You ». Pour ce faire, il accompagne moments d’émotions fortes avec des scènes d’un sympathique humour, ce qui permet aux deux aspects du film de parfaitement s’entremêler et ce, pour notre plus grand plaisir.

Mascarades : 

Plus près de nous, Mascarades, premier long-métrage de Lyes Salem (« l’Oranais ») a mis tout le monde d’accord à sa sortie. Comédie à la limite du burlesque- comme le cinéma algérien n’en voyait plus- Mascarades est aussi une fable sociale d’actualité.

Bonus : 

Mais aussi « Amélie Poulain », « Pénelope », « Jane Wants a Boyfriend », « Away We Go », « Joue-là comme Beckham » et « La délicatesse ».

Tags:    

Votre Avis (2 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!