9 raisons de regarder Brooklyn Nine Nine

11/05/2018, 15 h 57 min Partages0
Temps de lecture estimé 4 minutes et 21 secondes

Au milieu des 10ème et 14ème saisons de séries qui n’ont plus de créatives que le nom, nombre de productions sont passées à coté de l’attention du grand public. Brooklyn Nine Nine, sitcom policière, est le plus grand gâchis télévisuel actuel tant la série mérite d’être bien plus connue et appréciée.

Après avoir fini le dernier épisode de Parks & Recreation, sitcom qui a permis de lancer Chris Pratt et Aubrey Plaza, je cherchais désespérément une série pour remplacer le trou béant laissé dans mon cœur par le projet cher à Amy Poehler.

C’est à ce moment que Valkyrie me propose Brooklyn Nine Nine. Comme beaucoup, j’avais découvert la série un an auparavant après une double-victoire surprise aux Golden Globes, dont une statuette pour la meilleure série comique de l’année. Je n’y avais pas prêté plus attention et n’avait pas donné sa chance à la série. Quelle erreur !

En lançant le 1er épisode de Brooklyn Nine Nine (B99 pour les fans), j’ai été happée dans un univers dont je ne veux pas m’êchapper aujourd’hui. Je connais les répliques par cœur. Les phrases cultes et les running gags aussi. Aujourd’hui, et pour ne plus me sentir bien seule dans mon amour inconditionnel, je vous liste 9 raisons de commencer IMMEDIATEMENT le binge-watch de B99.

1-Le cast le plus diversifié que vous aurez à croiser : 

Loin du “tout blanc” de Friends ou How I met your mother, Brooklyn Nine Nine est le cast le plus diversifié qui m’ait été donné de voir. Deux hommes noirs sont à des postes de responsabilité, il y a deux latinas (toutes deux loin des clichés assignés à cette catégorie), une troisième femme très indépendante et enfin deux hommes blancs, dont un à moitié juif.

Pour une série basée à New York, ville cosmopolite par excellence, il était normal de seulement montrer la réalité. Ce que d’autres séries, dont l’action se déroule dans la même ville, n’ont pas pris le soin de faire (encore une fois, salut “Friends” !).

2-Les relations les moins toxiques de la TV : 

Toujours à cause de ce Friends de malheur, beaucoup croient aujourd’hui qu’une relation parfaite ressemble à celle de Ross & Rachel, alors que c’est l’une des plus toxiques du petit écran.

Dans Brooklyn Nine Nine, pas de break ou de ruptures dramatiques réglées à coup de bougies autour d’un van (hey, Grey’s Anatomy !). Non, rien de tout ça. Seulement de la communication et de la tendresse entre les personnages. Les tensions existent mais elles se règlent de façon saine et mature, ce à quoi toute relation adulte devrait aspirer.

3-L’humour : 

Que l’on soit adepte du dry humor british ou du comique de situation, Brooklyn Nine Nine donne à voir les scènes les plus loufoques qui soient. Mention spéciale au Capitaine Holt (voir 7ème point).

4-Les issues sociales :

Jamais sitcom n’aura traitée autant d’issues sociales. Le capitaine Holt à la tête du Commissariat fictif du 99ème district est gay. Son orientation n’est jamais le sujet d’une blague. Bien au contraire ! La série n’hésite pas à évoquer le traitement homophobe subi par Holt durant les années 80/90.

Dans un épisode de la 3ème saison, Holt admet que la police a du mal à avouer ses erreurs et qu’il serait louable d’apprendre des citoyens.

5-L’engagement :

En plus de l’homosexualité de Holt et de son mari, Brooklyn Nine Nine est une série à 1000% féministe. Bien que le personnage principal soit interprété par un homme, la sitcom se veut engagée du coté des femmes et donne aux 3 personnages féminins du cast la possibilité de montrer l’étendue de leurs talents et leurs personnalités multidimensionnelles.

Le racisme est également évoquée à maintes reprises, à travers les personnages de Holt ou du Sergeant Jeffords.

6-Raymond Holt : 

Figure paternelle pour de nombreux détectives de son équipe, le Capitaine Raymond Holt est le personnage le plus drôle de la série…bien malgré lui.

Avec un stoïcisme rarement vu et un phrasé millimétré, les répliques de Holt auront pour effet de vous tordre de rire, en particulier quand il sort de ses gonds ou de son caractère habituel.

7-Cheddar : 

Le chien de Holt & Kevin devrait avoir droit à un spin-off ou à un compte Instagram tant il est à croquer.

8-Cold Opens : 

Dans le monde de la TV, les cold opens sont les 2 à 3 minutes qui précédent le générique et qui donnent le ton des épisodes. Et à ce jeu, B99 est devenue maître. Preuve en est le 17ème épisode de la 5ème saison.

9-Parce qu’elle a été annulée :

brooklyn nine nine never love anything

La triste, très triste nouvelle est tombée aujourd’hui. Et en attendant un sauvetage de Hulu ou Netflix, appréciez et savourez les merveilleuses 5 saisons offertes par Dan Goor et son équipe.

Mise à jour: La série a été reprise par NBC, parce qu’elle est géniale. Allez la voir !

Merci Nine Nine !

Tags:

Votre Avis (5 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!