9ème Festival du Film Arabe à Oran du 22 au 27 juillet

21/07/2016, 22 h 49 min Partages0 festival-arabe-oran-2016
Temps de lecture estimé 1 minute et 36 secondes

Le Festival International d’Oran du Film Arabe mettra en avant, du 22 au 27 juillet, 34 films dans toutes les arènes cinématographiques de la ville.

Créé en 2007, le FIOFA a pour projet la promotion du cinéma du monde arabe en tant qu’espace culturel commun apte à favoriser le développement artistique à travers l’émulation. Une manifestation pour laquelle Oran s’est préparée en s’équipant de nouvelles infrastructures dédiées au cinéma, rénovant notamment les trois grandes salles du centre-ville : la Cinémathèque ainsi que les cinémas Es-Saâda (ex- Colisée) et Maghreb (ex- Régent).

En plus du Théâtre Régional d’Oran où aura lieu la cérémonie d’ouverture demain, ces salles accueilleront les projections des 24 courts et longs métrages et des 10 documentaires en compétition. Mais aussi un programme dédié aux courts métrages algériens et trois films adaptés des œuvres de William Shakespeare dans le cadre de la commémoration du 4ème centenaire de sa mort. Parmi les animations autour de l’événement, un colloque intitulé « l’Autre dans le cinéma arabe », une table ronde autour de l’ouvrage Es-sinemâ el-‘arabiyya (Le cinéma arabe) avec le critique de cinéma algérien Pr Ahmed Bedjaoui, et un atelier sur l’adaptation cinématographique avec Richard Bracewell et Ben Willbond, respectivement, réalisateur et scénariste britanniques.

À noter que l’Algérie participera à la compétition avec en lice : Deux courts-métrages, Kindil el-Bahr (La méduse) de Damien Ounouri et Dhikreyât (Souvernirs) de Walid Benyahia et Farid Noui. Trois longs-métrages, Ettariq ila Istamboul (La route d’Istanbul) de Rachid Bouchareb, Edh-dhal wa-l-qandîl (L’ombre et la lampe) et El-bi’r (Le puits) de Lotfi Bouchouchi. Et du côté des documentaires, Fi Rassi rond-point (Dans ma tête un rond-point) de Hassen Ferhani et Hewâjis el-mumathil el-munferid bi-nefsih (Rêveries de l’acteur solitaire) de Hamid Benamra.

Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!