À lire : Hygiène de l’assassin – Amélie Nothomb

19/06/2015, 2 h 45 min Partages0 amélie-nothomb
Temps de lecture estimé 2 minutes et 8 secondes

hygiene-de-l-assassin-3747213Amélie Nothomb est une écrivaine aujourd’hui bien établie, très prolifique avec une cadence maintenue d’un ouvrage par an depuis plus de deux décennies. Comment cette success story a-t-elle commencé ? Tout le mérite revient à un certain Prétextat Tach. Qui est-ce ? La réponse se trouve au cœur des pages du truculent Hygiène de l’assassin.

Hygiène de l’assassin. Avec un titre du genre, vous seriez amenés à croire que l’on va vous mettre dans la peau, ou sur les traces, d’un meurtrier particulièrement maniaque à la routine bien rodée, un personnage fort et froid à la Dexter. Je vous arrête tout de suite, vous faites fausse route, et c’est tant mieux pour vous car vous allez gagner au change.

Le roman est centré sur un personnage vraiment atypique, un écrivain « nobélisé » à la plume et la langue bien déroulée, qui redéfinit les standards de l’obésité, du tact humain et de la communication saine avec son prochain. Prétextat Tach est à quelques semaines de quitter ce bas-monde, les journalistes s’empressent de venir s’entretenir avec cet oiseau rare qui a, de tout temps, échappé aux médias. L’accueil qu’il leur réserve est tout le sel du livre.

zeOne

Odieux, insolent, humiliant, condescendant, moqueur, il use de toutes les indélicatesses pour anéantir ses interlocuteurs, et c’est jubilatoire de lire ses tirades et l’effet dévastateur engendré. Combien de fois ai-je franchement ri de bon cœur suite à une réplique tranchante qui met KO le journaliste d’en face. Combien de fois ai-je été en admiration devant le talent du bonhomme à développer des idées qu’on penserait saugrenues, mais au final logiques.

Capture 1

Misanthrope, asocial, gourmand et diaboliquement misogyne, il crache son venin sur tout ce qui lui passe par la tête, et réussit à faire l’apologie de bien mauvais jugement et comportements grâce à un bagou et une pertinence redoutable. Du grand art que de suivre les idées de cet homme. Et de ce fait, le grand chapeau est tiré vers celle qui a imaginé ce fabuleux personnage, Amélie Nothomb.

1 2
Tags:      

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!