À propos d’Anthony, hommage à un reporter de guerre

17/02/2012, 19 h 14 min Partages0
Temps de lecture estimé 55 secondes

J’ai de tout temps eu cette fascination pour les reporters de guerre, cela a commencé par Robert Capa qui a photographié la guerre civile d’Espagne. Je trouve très courageux de vouloir marquer un présent fait d’horreurs , de non-dits, et c’est avec une immense tristesse que j’ai appris ce matin la mort du journaliste Anthony Shadid, correspondant du NY Times qui entrait clandestinement en Syrie pour couvrir le soulèvement sanglant du peuple contre Assad.

Le journaliste est doublement prix Pullitzer pour sa couverture de la guerre et le conflit d’Irak respectivement en 2004 et 2010. Il a également couvert le printemps arabe en Tunisie, Lybie , Egypte et Syrie.

« Anthony est mort comme il a vécu, déterminé à être l’observateur des transformations traversant le Moyen-Orient et le témoin des souffrances de peuples pris entre la répression d’un régime et les forces d’opposition », écrit la directrice du quotidien, Jill Abramson.

A rappeler aussi que Anthony Shadid a des livres à son actif non-traduits en français. Pour en savoir plus , rendez-lui un dernier hommage en visitant sa page : http://anthonyshadid.com/about-anthony/

Tags:      

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!