En attendant les hirondelles sortie algérie

« En attendant les hirondelles » et « Abou Leïla » en sortie nationale le 24 juin

Spread the love
Temps de lecture estimé 1 minute et 23 secondes

Les longs métrages « En attendant les hirondelles » de Karim Moussaoui et « Abou Leïla » de Amin Sidi-Boumediene connaîtront leur sortie nationale le 24 juin.

C’est toujours à l’initiative et grâce aux efforts du Centre Algérien de Développement du Cinéma (CADC) que ces deux films iront à la rencontre du public.

Après « Héliopolis », c’est donc deux autres films algériens récents qui seront au programme d’une quinzaine de salles à travers le pays. Héliopolis, qui d’ailleurs, a cumulé plus de 10 000 entrées en l’espace de 3 jours selon le CADC.

Un succès qui, on l’espère, touchera également « Abou Leïla » et « En attendant les hirondelles » dans quelques semaines.

Si le programme n’est pas encore à disposition, nous savons d’ores et déjà que Alger, Batna, Tlemcen et d’autres villes devraient être concernées par la sortie nationale.

Synopsis « Abou Leïla » :

S. et Lotfi, deux amis d’enfance, traversent le désert à la recherche d’Abou Leila, un dangereux terroriste. La poursuite semble absurde, le Sahara n’ayant pas encore été touchée par la vague d’attentats. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d’y trouver Abou Leila.
Synopsis « En Attendant les hirondelles » :
Aujourd’hui, en Algérie, trois histoires, trois générations. Mourad, promoteur immobilier divorcé, sent que tout lui échappe. Aïcha, une jeune fille, est tiraillée entre son désir pour Djalil et un autre destin promis. Dahman, neurologue, est soudainement rattrapé par son passé, à la veille de son mariage. Dans les remous de ces vies bousculées qui mettent chacun face à des choix décisifs, passé et présent se télescopent pour raconter l’Algérie contemporaine.