De l’absurdité des prix des sorties du Ramadan

20/05/2018, 21 h 33 min Partages0 prix excessifs sorties culturelles
Temps de lecture estimé 1 minute et 51 secondes

Cela fait maintenant 6 longues années, bientôt 7, que Vinyculture travaille à vous lister le plus grand nombre d’événements culturels tout en vous encourageant à sortir et à faire revivre nos villes, de jour comme de nuit. Mais aujourd’hui, force est de constater que certains organisateurs n’ont plus que le profit en tête, en particulier durant ce mois sacré.

L’on se souvient tous du prix d’entrée aux kheimates à 1000 DA pour un verre de thé et quelques amuse-gueules, prix déjà excessif pour l’époque. Cette année, les organisateurs font plus fort et proposent des événements à 2500 DA, 2800 ou mieux encore 3500 DA le ticket.

via GIPHY

Une hausse des prix justifiée certes par la dévaluation du dinar mais qui n’excuse pas tout. Ainsi, si une famille de 5 membres voulait se rendre à l’Opéra, bien public offert par la Chine, elle devrait s’acquitter de pas moins de 12 500 DA. Soit quelques milliers de dinars avant d’atteindre le SNMG.

Ce n’est pas mieux du coté de la grande soirée de l’humour d’Oran, où le ticket VIP est à 3500 DA, quand au même moment, Alger Peur vous fait peur (et peur à votre portefeuilles) à 2200 DA par personne.

Si nous encourageons toutes les initiatives et comprenons les charges de l’organisation d’événements, nous ne pouvons rester de marbre devant de telles pratiques, qui ne font pas la promotion de la culture ou des loisirs mais ressemblent davantage à un business saisonnier sans éthique.

Que les gens aient les moyens de se payer des tickets à 2000, 3000 ou 4000 DA n’est pas la question ici. La culture doit rester abordable et accessible au plus grand nombre. Elle doit nous enrichir sans nous vider les poches. Demandez à une famille ou à un groupe d’amis de laisser de 5000 à 10 000 DA dans une soirée est insultant, en particulier en ces temps de crise.

Alors, à l’image du boycott d’automobiles trop chères, nous sommes tentés de lancer un #KhelihMaykhredjch tant nous sommes excédés par ces organisateurs sans scrupules. Regardons des films à la maison, écoutons de la musique, allons dans des cafés ou fréquentons des ciné-clubs ou événements montés par des petits jeunes où le billet n’excède pas 200 DA. Mais par pitié, n’encourageons pas ces pratiques.

Tags:    

Votre Avis (429 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!