Alger – Du Cinéma Italien en plein air en juillet

06/07/2014, 14 h 52 min Partages0
Temps de lecture estimé 2 minutes et 13 secondes

L’institut Culturel Italien d’Alger propose au public une belle série de projections, prévue en plein air tout au long du mois de Ramadan.

Les Mardis du Cinéma Italien continuent donc durant le mois sacré, avec une projection -en version originale sous-titrée en français- chaque mardi à 22h dans la cour de l’institut culturel Italien, sis au 4 Bis, Rue Yahia Mazouni – Alger.

Le programme:

Mardi 8 juillet :
Mi Rifaccio Vivo (Je me refais une vie) de Sergio Rubini. mi rifaccio vivo
Avec Emilio Solfrizzi , Neri Marcorè , Pasquale Petrolo , Vanessa Incontrada , Sergio Rubini ( Comédie , Italie 2013, 105 min)
– Ce film raconte la palpitante histoire de l’entrepreneur Biagio Bianchetti de BB magazzini et de son éternelle rivalité dès les bancs de l’école avec le fascinant Ottone Di Valerio, le fils à papa typique. Ottone est toujours arrivé premier en tout, couvrant d’échecs et de ridicule le malchanceux Biagio. C’est pourquoi, suite à la énième défaite, Bianchetti décide d’en finir. Mais une fois mort, il découvre que pour une bonne action accomplie dans la vie, il a droit à un bonus: il va pouvoir retourner sur terre une semaine et démontrer ainsi qu’il est un homme meilleur.

Mardi 15 juillet:
Gli equilibristi de Ivano de Matteo.Gli-equilibristi_cover
Avec Valerio Mastandrea, Barbara Bobulova, Maurizio Casagarande, Rolando Ravello (drame, Italie 2012, 113 min)
– Giulio, quarante ans, mène une vie bien rangée entre son travail, ses deux enfants et Elena, sa femme qu’il aime… mais qu’il a trompée un soir. Quand son épouse le quitte, Giulio voit sa vie basculer et découvre à quel point la frontière peut être fragile entre l’aisance et la pauvreté.

Mardi 22 juillet:
Il sole dentro de Paolo Bianchini.
Avec Gaetano Fresa, Mohamed Toumany Sylla, Mohamed Lamine Keita (aventure, Italie 2012. 100 min)dentroposter
– Le film raconte deux histoires vraies. La première est l’histoire de Yaguine et Fodé, deux adolescents guinéens qui écrivent une lettre au nom de tous les jeunes d’Afrique pour demander « à leurs excellences les responsables de l’Europe » d’aider leur continent. En 1999, ils se cachent dans le train d’atterrissage d’un avion pour se rendre à Bruxelles afin de remettre leur lettre en main propre.
La deuxième est l’histoire de Thabo, un jeune Africain, et de Rocco. Thabo a été amené en Italie par un dénicheur de talents qui espère le « vendre » à un club de football important. Mais le gamin déçoit et il est abandonné au bord d’une route. Rocco était son ami au centre de formation. Il rejoint Thabo et tous les deux se mettent en route vers son village, quelque part en Afrique.

1 2
Tags:    

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!