Alger- Au programme de la 6e édition du FIBDA

02/10/2013, 21 h 45 min Partages0

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 2 minutes et 32 secondes

Pour sa 6e édition, le Festival International de la Bande-Dessinée d’Alger (FIBDA) revient du 8 au 12 octobre avec un programme très varié et à ne pas manquer pour les amoureux de BD.

fibda-13

Toujours fidèle à l’esplanade de Riad El Feth, le festival place cette édition sous le signe de l’humour et accueillera les représentants d’une quarantaine de pays à la fête.

Succédant à l’Algérie et son cinquantenaire l’an passé, le Cameroun sera l’invité d’honneur cette année, avec en point d’orgue une exposition dédiée aux bédéistes camerounais. À noter que le festival mettra à l’honneur un pays africain et un pays européen à tour de rôle pour les prochaines éditions.

Similaire  La « Semaine coréenne 2018 » du 7 au 11 octobre à Alger

Une bibliothèque de lecture a été aménagée afin d’offrir un espace de lecture pour les grands et les petits, tandis que la librairie ouvrira sur les 4 jours et permettra aux bédéphiles de faire le plein.

titeuf

L’humour, thématique omniprésente sera à retrouver du coté des conférences, des expositions et des nombreuses animations prévues tout le long du festival. Ambassadeur de l’humour dans la BD à travers son « Titeuf », l’auteur Zep sera l’invité d’honneur du FIBDA et sera présent du 9 au 11 octobre.

Parmi les autres participants à cette édition, citons l’auteur Jacques Fernandez, la chercheuse Sandra Rousseau, le scénariste Ethienne Schréder, le bédéiste finlandais Ville Ranta, le Sud-Coréen Kyung-Eun Park et bien d’autres.

Les expositions seront diverses et intéressantes, en particulier pour les grands enfants. Une sera ainsi consacrée à Corto Maltese, une autre à Titeuf, une troisième à Spirou, tandis que deux d’entre-elles seront empreintes d’Algérie, l’une s’étalant sur « les mangas algériens » et l’autre dédiée à l’œuvre collective du FIBDA : « les déchainés ».

Similaire  Ciné-concert "Les Mondes Futurs" le 4 octobre à Alger

ferda

Ne faisant pas défaut à la tradition, le FIBDA s’ouvrira aux autres arts, à travers des projections en continu de séries et de films adaptés de bandes-dessinées. Coté musique, Ferda mettra le feu le 9 octobre à 18h avant de laisser place à un autre groupe algérien, Djmawi Africa, le 11 octobre. La film réalisé lors de la formation en animation du FIBDA sera quant à lui diffusé à la fin du festival.

1 2
Tags:       

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!