fbpx
Partagez !
Temps de lecture estimé 1 minute et 5 secondes

Depuis une semaine, Alger connaît une nouvelle addition culturelle en Rhizome, une institution qui ramène dans ses bagages un lieu atypique.

Non, ce n’est pas une galerie d’art, ni un espace d’art. Rhizome est plutôt une agence culturelle disposant d’un lieu où une galerie, un atelier pour artistes et un espace pour des résidences de création ont été aménagés.

Sis au 82, rue Didouche Mourad, Rhizome entend inviter toutes les disciplines à s’exprimer dans ses lieux. Mais l’agence fera la part belle aux arts visuels, preuve en est avec l’exposition inaugurale de l’artiste peintre Bardi, toujours visible jusqu’au 16 janvier 2021.

Mais les fondateurs de Rhizome, qui travaillaient sur le projet depuis 3 ans en espace non physique de promotion artistique, voient plus loin. Ils proposent « un lieu expérimental, de création, de rencontre au profit des individus et des communautés ». 

Exposition Stasis Bardi Alger

Un programme de formation de médiation culturelle ainsi qu’un programme de formations dans les métiers de l’art sont d’ores et déjà en route. Ils seront renforcés par une programmation publique régulière, où rencontres littéraires côtoieront expositions et autres conférences.

En attendant ce beau programme, vous pourrez toujours découvrir l’exposition « Stasis » de Bardi et ce, tous les jours, de 10h à 18h, jusqu’au 16 janvier prochain.