Alger-Un cycle de cinéma en hommage à Rouiched

11/01/2012, 15 h 59 min Partages0
Temps de lecture estimé 55 secondes


Rouiched, le charlot Algérien verra son oeuvre être projeté à nouveau, à l’occasion d’un cycle de cinéma en hommage à l’icône de la comédie en Algérie.

C’est du 30 janvier au 1er février prochain, que se tiendra à la salle El Mouggar d’Alger, un cycle de cinéma en hommage à Rouiched, avec la projection de trois films de sa filmographie.

Trois films choisis de la filmographie de Rouiched seront à l’affiche pendant trois jours : « L’Opium et le bâton » (Ahmed Rachedi, 1971), « Hassan Terro au maquis » (Moussa Haddad, 1978) et « Hassan Niya » (Ghouti Benddedouche, 1989). « Hassan Terro au maquis » sera projeté le 30 janvier, « L’Opium et le bâton », le 31 janvier et enfin « Hassan Niya », le 1er février.

Ahmed Ayad, dit Rouiched, est né en 1921 à Alger. Il écuma les planches de théâtre où sa gouaille ne passa pas inaperçu, il enchaîna par la suite quelques films au cinéma, avant d’exploser dans des rôles-titres de bonhommes drôles et maladroits.

Rouiched a joué dans de nombreux sketches et téléfilms jusqu’à sa mort, le 28 janvier 1999 à Alger. Il avait 78 ans.

Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!