Login form protected by Login LockDown.


Partagez !
Temps de lecture estimé 49 secondes

La salle de cinéma El Mouggar (Alger-Centre) consacrera deux jours à une actrice mythique du cinéma algérien, en la personne de Wardia Hamitouche.

Wardia Hamitouche dans une scène de "Hollywood à Tamanrasset". Source photo : Khalouta.blogspot.com

Wardia Hamitouche dans une scène de « Hollywood à Tamanrasset ». Source photo : Khalouta.blogspot.com

L’actrice qui aura fait rire des générations d’Algériens grâce à ses rôles divers de mama algérienne dans les comédies des années 80-90, aura droit à un hommage le 29 et le 31 décembre à la salle El Mouggar.

Deux des films où elle a été à l’affiche, à savoir Le Clandestin (Taxi El Mekhfi) et Une femme pour mon fils seront projetés à raison de 3 séances, (14 h, 16 h et 18 h).

Similaire  Concert classique à Notre Dame d'Afrique le 1er février

Khalti Wardia, comme aimait à l’appeler le public, a commencé sa carrière au théâtre et à la télévision, avant de jouer dans les plus grandes comédies populaires de notre cinéma, telles que Hassan Niya (1982), D’Hollywood à Tamnrasset (1991) ou encore Sombrero.

Morte en 1991 d’une crise cardiaque, Wardia Hamitouche a laissé le cinéma et le public algérien orphelins d’une mama que l’on aimait tant.