Algérie- Projection de « Reinette l’Oranaise, le port des amours » à l’institut français

09/03/2013, 19 h 15 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 5 secondes

Les institut français d’Annaba, Alger et Oran organisent la projection d’un film documentaire de Jacqueline Gozland dédié à l’une des plus grandes icônes de musique arabo-andalouse du pays. Intitulé « Reinette l’Oranaise, le port des amours », le documentaire sera projeté le 11 mars à Annaba, le 13 à Alger et le 14 à Oran en présence de la réalisatrice.

Source image : if-algerie.com
Source image : if-algerie.com

De son vrai nom Sultana Daoud, Reinette l’Oranaise est née à Tiaret de parents juifs, elle perd la vue à l’âge de 2 ans. Elle fréquente l’école des aveugles d’Alger avant que sa mère contacte Messaoud Médioni dit Saoud l’Oranais, chanteur et violoniste de musique Hawzi de renom à Oran pour devenir son mentor dans le domaine de la musique arabo-andalouse. Il l’accueille chez lui, l’initie à la musique et c’est d’ailleurs lui qui la surnomma Reinette.

Connue pour sa forte personnalité et pour l’émotion qu’elle a su transmettre dans ses titres devenus classiques tels que « Nhabek, Nhabek », la musique fut son refuge dans la vie. Le documentaire qui date de 1997 dresse le portrait de cette diva algérienne qui a su apprendre tout le répertoire de la musique andalouse en dépit des difficultés qu’elle a rencontrées.

Dates des projections:
Annaba : Le 11 mars à 17h à l’institut français.

Alger : 13 mars, 18h30 à l’institut.

Oran: 14 mars, à 18h aussi à l’institut.

Tags:       

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!