fbpx
domaine photographique algérie
Exposition "Un portrait, une histoire" de Fayçal Bezzaoucha.

Algérie – Rétrospective d’une année photographique

Spread the love

« 2014, l’année de l’apogée artistique… Et pas la moindre »

Si dans l’article où nous revenions sur les événements marquants de 2013, photographiquement parlant, nous avions jugé que ce fut « l’année où la photographie a été la plus mise en avant », 2014 en a fait de même.

En effet, cette dernière a été marquée par une hausse du nombre d’activités autour de cette discipline artistique. Entre expositions, sorties, rencontres et cours d’apprentissage, le public algérien, et principalement algérois et oranais, ne s’est pas du tout ennuyé.

Exposition "Un portrait, une histoire" de Fayçal Bezzaoucha.
Exposition « Un portrait, une histoire » de Fayçal Bezzaoucha.

Retour sur les événements photographiques marquants de 2014 !

Côté expositions, les galeries artistiques réparties sur les différentes wilayas du pays ont mis en avant, durant l’ensemble des mois de l’année, différents artistes photographes qui ont eu l’occasion de présenter leurs œuvres et travaux. Parmi ces expositions, citons celle intitulée « Les femmes de mon imaginaire » et signée Mizo, celle autour de la Kabylie du 19e siècle, et celle ayant pour thème « Un portrait, une histoire » de Fayçal Bezzaoucha.

De leur côté, les clubs et les écoles d’art ont offert aux passionnés la possibilité d’approfondir leurs connaissances dans ce domaine, à l’instar du club photographique « Images sans frontière » d’Alger, « Iso Club – I shot in Oran », l’école technique ou encore « La bulle artistique ».

Pour sa part, le collectif « Sortie Photo Alger » a excellé, et nous pesons nos mots, dans l’organisation des sorties photographiques et ce, à travers son programme qui permet la visite de différents recoins, connus ou pas, du pays. De Cherchell à Médéa en passant par Timimoun et Béni Abbès, si nous devions lui donne une note, ce collectif aurait obtenu un 9.5/10. Notez qu’une exposition mettant en avant les participants à ces sorties a été organisée dans le cadre du 25e anniversaire de l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene durant le mois d’avril.

De son côté, et pour la seconde année consécutive, la télévision algérienne a renouvelé son appel aux photographes du pays pour participer à son émission intitulée « Khalf Essoura » qui a totalisé, pour les deux saisons, plus de 300 épisodes avec pas moins de 100 participants.

D’autres activités signée par la biennale Djart ont permis aux algérois, durant le dernier trimestre de l’année actuelle, de redécouvrir l’art à travers différentes manifestations culturelles. Parmi elles, l’excursion artistique vers les lieux phares de la capitale.

Et pour finir l’année en beauté, l’école technique propose une formation accélérée de 13 jours en photographie, infographie ou vidéo graphisme pour la modique somme de 1000 Da.

 

 Découvrez l’Algérie comme vous ne l’aviez jamais vue en cliquant ici.