« Algiers », le nouvel album de Calexico

04/09/2012, 22 h 11 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 51 secondes

Le groupe folk américain Calexico revient avec un nouvel album intitulé « Algiers ». Dans les bacs le 11 Septembre, l’opus est disponible dès ce Mardi en écoute intégrale en ligne. L’occasion de plonger dans l’univers coloré de la bande à Joey Burns.

California + Mexico = Calexico, authentique ville américaine comme il en pullule à la frontière mexicaine.

C’est de là que le groupe puise ses influences. A la fois « Yankees » et « Chicanos », les sonorités métissées de Calexico vont de la country au folk en passant par les mariachis. Le résultat ? Un OVNI musical quasi-insaisissable.

Le groupe revient donc avec un septième opus au titre évocateur : « Algiers ».

L’album ne sortira que le 11 Septembre mais vous pouvez (et devez) d’ores et déjà écouter les 12 perles inédites dévoilées par le site Magic.

De l’épique « Splitter » à l’envoutant « Algiers » en passant par l’étonnant « No Te Vayas », l’album est une ballade à travers le sous-continent américain et ses musiques. Tout cela avec une hardiesse que l’on rencontre trop peu souvent :En effet, le duo n’hésite pas à allier les sonorités les plus inattendues. Guitares sèches accompagnent ainsi  trompettes et vihuelas le tout, rythmé par le son planant des teloloches !

Certains titres arrivent littéralement à vous transporter, à l’image d’un « Puerto », dont la simple écoute vous téléporte dans la peau d’un immigrant mexicain traversant clandestinement le Rio Grande.

Si le talent de Joey Burns et John Convertino n’était certes pas un secret, le duo nous livre là une nouvelle preuve (s’il en fallait une) de leur génie créatif.

Après quatre ans d’absence, le duo Arizonien nous revient donc en très grande forme et nous démontre par leur ode aux cultures américaine et mexicaine à quel point les frontières les plus fortifiées peuvent aisément être détruites…

Seul le titre de l’album reste un mystère. On attendra une déclaration du groupe pour savoir s’il s’agit là d’un hommage à « La Blanche » comme semblent l’évoquer le titre et la pochette…

1 2
Tags:      

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!