Assia Djebar n’est plus

07/02/2015, 10 h 50 min Partages0 assia-djebar-mort
Temps de lecture estimé 54 secondes

Un pan de la culture algérienne vient de disparaître, Assia Djebar n’est plus.

À 78 ans, une longue maladie a emporté l’auteure, écrivaine et réalisatrice Assia Djebar -de son vrai Fatma-Zohra Imalayène-, première académicienne du Maghreb, qui aura donné ses lettres de noblesse à la littérature algérienne moderne, à travers ses romans « la soif », « femmes d’Alger dans leur appartement » ou encore « les enfants du nouveau monde ».

Auteure, Assia Djebar était aussi passée derrière la caméra, pour son film « La Nouba des femmes du Mont Chenoua » sorti en 1978. Élue à l’Académie française en 2005, Assia Djebar enseignait également la littérature à l’Université de New York depuis 2001.

Décédée à Paris, Assia Djebar avait émis le vœu d’être enterrée aux cotés de son père et de son frère à Cherchell, sa ville de naissance. Son corps devrait être rapatrié dans les prochaines heures.

La famille de la défunte ainsi que l’Association Assia Djebar ont confirmé l’information faisant état de la disparition de l’Auteure.

Tags:    

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!