Partagez !
  • 124
    Partages
Temps de lecture estimé 58 secondes

Organisé par l’Office National de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels Protégés (OGEBC), le premier atelier de maintenance pour la restauration de mosaïques se tient depuis le 19 juin et ce, sur le site archéologique de la Villa Angelvy (Tipasa).

Rentrant dans le cadre du programme régional de conservation de la mosaïque, l’atelier entend mettre en exergue les outils modernes de restauration et de conservation des mosaïques grâce à des experts algériens formés aux dernières techniques du domaine.

Soutenus par la GETTY Foundation, le Centre international d’études pour la Conservation et la Restauration des Biens Culturels (ICCROM) et la Commission internationale pour la conservation des Mosaïques (ICCM), 8 techniciens professionnels algériens ont pu bénéficier de formations dans la conservation préventive et la restauration de mosaïques et ce, en France ainsi qu’au Liban. Leur travail s’est entre autres articulé sur la restauration d’oeuvres issues du Musée du Louvre (Paris).

Similaire  Alger- Le marché des "trois horloges" détruit et un nouveau design dévoilé

Ces techniciens aguerris devront désormais prendre en charge le Chantier-école pour la conservation des mosaïques dans les musées algériens, prévu jusqu’au 18 juillet prochain à Tipaza.