Au programme des Rencontres Méditerannée Afrique des jeunes écrivaines

28/08/2018, 20 h 45 min Partages0 programme rencontres jeunes écrivaines ramaje alger

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 5 minutes et 0 secondes

Les 1ères Rencontres Annuelles Méditerannée Afrique des Jeunes Ecrivaines (RAMAJE) aura lieu les 1er et 2 septembre à Alger au niveau de la Bibliothèque Nationale d’El Hamma. Avec plus de 40 écrivaines présentes, l’événement, dont c’est la première mouture, promet de décortiquer le monde de la littérature féminine d’aujourd’hui.

Ci-dessous est détaillé le programme de la manifestation, entre débats, ateliers, rencontres et autres ventes-dédicaces prévus.

1er septembre 2018

9h-10 : Accueil de Monsieur le Ministre de la Culture Azzedine Mihoubi

Inauguration de La grande librairie RAMAJE.

Présentation des écrivaines et de leurs ouvrages.

10h-10h30 : Allocutions de bienvenue de :

Du représentant du comité d’organisation des RAMAJE.

De Monsieur le Ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi.

10h30-11h : Pause- café

Similaire  Préservation du patrimoine : appel à contribution citoyenne

11h-12h30 : Rencontre n°1 : Osons l’avenir !

Faïza Guène (invitée d’honneur) et une invitée surprise.

La rencontre abordera l’écriture, et les espoirs ou les possibles à entrevoir pour l’écrivaine algérienne.

12h30-13h30 : Pause-déjeuner

13h30-15h00 : Rencontre n°2 : Vivons la liberté !

Écrivaines :

Lynda Chouiten (Tizi-Ouzou), Selma Guettaf (France), Amal Bouchareb (Italie), Hiba Tayda, Neciba Atallah (Mascara), Meriem Skander (Constantine), Samia Bendris (Ferdjioua), Sarah Khelifa (Ksar el Boukhari), Hanane Bouraï (Boudjima), Lynda Handala (France), Malika Fecih (France), Noelka (Alger)

Multiplicité des voix, singularité de l’écriture, aspiration à la liberté (de penser, de rêver, d’imaginer…) : la littérature algérienne est portée par des écrivaines qui déclinent cette notion de différentes manières. Comment se traduit la liberté dans l’œuvre littéraire ? Est-elle une quête ou un idéal ? Quels sont les enjeux de l’écriture et comment trouvent-ils leur sens dans cette notion ?

15h-15h30 : Pause-café

Similaire  Préservation du patrimoine : appel à contribution citoyenne

15h30-17h : Rencontre n°3 : Traduire sans trahir 

Traductrices, éditrices et écrivaines :

Sandra Triki(Annaba), Hanin Omar (Jordanie) Amel Bouchareb (Italie) Yasmina Brihoum (Alger), Rabia Djelti (Alger) Nouara Houcine(Alger), Mounira Saad Khelkhal (Constantine), Samira Bendris (Alger), Asia Baz (Alger), Malika Selma Challal (Alger).

L’avenir de la littérature est dans la traduction. Les femmes sont-elles lésées dans ce domaine ? Qu’est ce qui préside à la traduction d’une œuvre littéraire ? Des écrivaines et des traductrices relateront leurs expériences d’écriture et de traduction.

1 2 3
Tags:   

Votre Avis (5 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!