Bambino à Alger- La critique

17/06/2012, 13 h 57 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 6 secondes

Jeudi 14 juin 2012, la scène extérieure de l’institut français d’Alger (IFA) est enflammée par le groupe Bambino. En effet, ce groupe, composé de quatre musiciens, possède un style musical très particulier, de quoi en ravir plus d’un.

Copyright photos : Smaïn Tazaïrt

Au lieu de choisir entre le blues du désert d’Ali Farka Touré et de Tinariwen et le blues rock rugueux de John Lee Hooker ou de Jimi Hendrix, Omar Moctar aka Bambino a décidé de mélanger les deux et d’en faire un style pour le moins unique.

Pendant deux heures, le groupe, composé de Kawissan Mohamed (guitare, chant), Ibrahim Atchinguil Emoud (batteries, percussions, chant) et Kildjate Moussa Albade (basse, chant), a fait danser la foule venue nombreuse sur des airs variant entre blues, rock reggae et gnawi.

Bambino s’est imposé sur toutes les scènes musicales mondiales avec son album AGADEZ, paru simultanément aux USA et en Europe sur le label Cumbancha, totalisant près d’une centaine de dates en six mois.

C’était donc un live dont beaucoup se souviendront longtemps, rappelant à certains les joies du festival panafricain (de 2009, NDLR).
Bambino est donc un des noms à retenir sur la scène musicale mondiale. Espérons qu’ils continueront à nous surprendre, avec pourquoi pas,une nouvelle date en Algérie.

Tags:        

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!