Ces reprises internationales de standards de la musique algérienne

19/02/2014, 22 h 19 min Partages0
Temps de lecture estimé 51 secondes

En plus de notre pétrole, nous exportons aussi depuis peu notre musique, preuve avec ces standards de la musique algérienne repris ailleurs.

cheb-khaled

Pour ouvrir le bal, place à la chanson algérienne la plus reprise au monde, à savoir « Ya rayah » de Dahmane El Harrachi. La chanson connait une version grecque, une autre indienne et même une version en hébreux.

Une chanson, qui tout comme celui dont elle traite, aura fait le tour du monde pour mieux revenir chez nous, en version originale.

Après le chaâbi, passons à l’autre genre musical phare en Algérie : le raï. Le roi Cheb Khaled nous avait offert en 1991 le titre « Didi », véritable tube, même en Europe, au point où Tarkan (mais si ! Rappelez-vous le clip du bisou en 98 ) en a fait sa propre version, en turc bien sûr.

Les kabylophones ne sont pas oubliés pour autant, avec le mythique « A vava inouva », repris ici par des musiciens des Iles Canaries, avec une version nommée « El Guanche ».

Tags:    

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!