Partagez !
  • 600
    Partages
Temps de lecture estimé 1 minute et 19 secondes

Ecrivains en herbe, à vos plumes ! La 3ème édition du concours d’écriture francophone a été lancée hier et s’adresse aux jeunes algériens.

Les Ambassades de Canada, de Croatie, Suisse, Pologne, et la délégation Wallonie-Bruxelles, en collaboration avec l’Institut français d’Algérie, organise la 3ème édition du concours d’écriture francophone et ce, du 1er janvier au 20 février 2017.

Ciblant les 15-25 ans des pays francophones, dont l’Algérie, l’édition 2017 est placée sous le thème “J’ai carte blanche pour embellir mon quartier/mon village/ ma ville ». Les oeuvres participantes devront de se fait évoquer l’environnement et des solutions pour le développement durable.

Similaire  "Mané used to say" veut conserver les expressions de nos aïeules

Les productions doivent être envoyées uniquement par courriel à l’adresse concoursfrancophonie2017.alger@if-algerie.com, avant le 20 février à 23h59 (heure d’Algérie).

Les textes proposés devront être présentés sous forme d’un récit rédigé en langue française, comprenant un maximum de 350 mots (plus ou moins 10%). Les textes devront être présentés sous un format Word, interligne 1,15, police « Times New Roman », taille 12, afin de faciliter la bonne compréhension et d’harmoniser les formats (seuls les fichiers enregistrés aux formats .doc / .docx / .pdf / .odt seront par ailleurs acceptés).




Notez qu’il vous faudra accompagner votre récit d’une fiche de présentation (nom, prénom, âge, adresse…). La cérémonie de remise des prix se tiendra à l’Institut français d’Alger le samedi 25 mars 2017 à 15h en présence des lauréats, qui repartiront avec des prix offerts par chaque Ambassade.

Similaire  "Mané used to say" veut conserver les expressions de nos aïeules