Coup de cœur TV : 11.22.63 avec James Franco

29/03/2016, 21 h 35 min Partages56 11-22-63-série-tv-à-voir
Temps de lecture estimé 2 minutes et 44 secondes

Amateurs de conspirations, d’histoires sur les voyages temporels et d’adaptions de Stephen King, vous avez frappé à la bonne porte. 11.22.63 est la nouvelle série de la plateforme en streaming Hulu, avec James Franco dans le rôle titre.

banner 11.22.63

Avant d’en parler, sachez que la série parle d’un professeur d’anglais contraint à voyager dans le temps pour sauver l’un des présidents les plus connus des USA, John Fitzgerald Kennedy. Mais si l’attrait se présentait au départ dans le synopsis de base seulement, on est vite pris par l’histoire et ses personnages qui arrivent à nous faire croire à l’inimaginable. En effet, le voyage dans le temps est présent sans pour autant être au centre de l’intrigue, l’idée de Stephen King d’en faire un élément du décor est une réussite absolue dans la mesure où l’idée reste extraordinaire mais crédible grâce aux arguments et explications donnés par les personnages.

11.22.63 loveQu’importe, comme dit plus haut, la série ne se concentre pas sur cet aspect mais va plus loin. Le dépaysement du personnage principal, la vérification d’une supposée conspiration, une histoire d’amour magnifiquement tragique. Aussi incroyable que cela puisse paraître, la série traite d’autant de sujets aussi intéressants les uns que les autres. L’histoire se passe bien évidemment au début des années soixante et fidélité oblige, les moyens ont été mis de façon à respecter au mieux l’époque. Les personnages sont vrais et criant de naturel d’autant plus qu’un réel effort de crédibilité au niveau de détails insignifiants a été fait de façon à éviter toute incohérence chronologique.

James-Franco-sérieMais que serait 11.22.63 sans son James Franco. Le dealer disjoncté de Pineapple Express devient ici un personnage sage et propre sur lui qui n’hésite pourtant pas à démontrer sa détermination et ce, à travers des passages faisant ressortir sa fragilité d’une façon inattendue. L’acteur étonne par son changement de ton mais surtout par son approfondissement du personnage, jamais lisse et qui attire par la même occasion l’affection du téléspectateur. Le reste du casting s’en sort avec les honneurs aussi, principalement un Lee Harvey Oswald aussi malsain que dérangé. Rapidement une certaine gêne s’installe durant le visionnage des épisodes, une gêne qui rapporte forcément à une Amérique discontinue et fragilisée.

Mais c’est surtout le rythme de la série qui étonne, présentée comme un spoiler géant étant donné l’élément traité, on ne peut pourtant pas s’empêcher d’être intrigués par les événements menant à la mort de Kennedy. Les nombreuses théories du complot, le mode opératoire du tueur, les mystères autour de la mort sont autant de sujets traités qui donnent à la série une consistance mature et réaliste, qui rajoutent en enjeux que ce soit pour les personnages principaux ou le téléspectateur.

James franco

Ne réfléchissez plus, vous avez la série à voir durant les prochains jours. 11.22.63 est probablement la série la plus dérangeante et la plus aboutie de ces derniers mois. Une belle découverte qui nous fait voyager dans le temps sans complexe, aidée par un James Franco très inspiré.

Tags:    

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!