Critique Littéraire : Oscar et la dame rose – E-E. Schmitt

22/03/2014, 3 h 44 min Partages0
Temps de lecture estimé 3 minutes et 32 secondes

OSCAR_ROSE_jaqu.qxdÉric-Emmanuel Schmitt fait partie des auteurs français les plus traduits aujourd’hui. Depuis ses débuts dans les années 90, il cumule les prix, les reconnaissances, et enchaîne les titres à succès. Dans cette critique, nous nous intéresserons à l’une de ses œuvres en particulier, un roman épistolaire intitulé « Oscar et la dame Rose ».

Dans cet ouvrage paru en 2002, M. Schmitt explore de manière concise le quotidien d’un très jeune cancéreux condamné par sa maladie, à travers 13 lettres que l’enfant aura écrites à l’adresse de Dieu, lui racontant l’évolution de sa situation.

Malgré la thématique de départ, on découvre avec stupéfaction, au fil de la lecture, une expression décomplexée du tabou de la mort, qui est ici désamorcé par le tact et l’habile légèreté dont a fait preuve l’auteur pour nous raconter son histoire.

lo

Au pays des crânes d’œufs, le cynisme est roi

images tirées de l’adaptation cinématographique

Le petit Oscar à 10 ans et est malheureusement atteint d’une fâcheuse leucémie qui l’interne dans un hôpital. Sa condition installe une relation délicate avec ses parents qui habitent loin et ne peuvent venir le voir que le dimanche. C’est dans ce contexte défavorable que fait irruption Mamie-Rose, une vieille dame qui passe une fois par semaine à l’hôpital pour tenir compagnie aux enfants malades. Très vite, une relation privilégiée naît entre elle et Oscar, si bien qu’elle devient sa confidente. Devant le désespoir qui gagne l’enfant, elle lui propose d’écrire à Dieu qui, selon elle, saura l’apaiser.

C’est justement par le biais de ces lettres que se fera la narration, Oscar parlant à la première personne, décrivant ses journées, posant ses questionnements et ses observations, trouvant en cette correspondance mystique un journal intime. Autre recommandation de Mamie-Rose, chaque jour qui passe sera l’équivalent de dix années entières pour Oscar, et comme il ne lui en reste pas beaucoup, il faut vivre, et vite !

1 2 3
Tags:    

Votre Avis (1 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!