Culture- L’AARC n’existera plus

26/07/2016, 18 h 51 min Partages0 aarc-algérie-fusion-oref

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 58 secondes

L’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC) n’est plus. Vive l’AARC ! La restriction budgétaire a fait une nouvelle victime, puisque l’agence n’existera plus sous sa forme actuelle sous peu, la faute à une fusion programmée à la rentrée.

L’Office de Riadh El Feth (OREF) et L’AARC préparent leur fusion pour le mois de septembre, apprend-on des sources internes aux deux institutions rattachées au Ministère de la culture et ce, afin de réduire au possible les coûts de fonctionnement.

Créée en 2005, l’AARC est un opérateur culturel à part entière qui dispose depuis 2008 du statut d’entreprise. Elle assure pour le compte de l’État une activité culturelle englobant le patrimoine, les arts de la scène, la musique, les arts visuels, le cinéma et la littérature. Sa mission principale a été de faire connaître la culturel algérienne à l’étranger, à travers représentations mais également la co-production d’oeuvres cinématographiques, à l’image de l’Oranais.

Similaire  Charles Aznavour n'est plus

Selon les informations reçues, la fusion devrait permettre aux responsables de l’AARC de prendre la main sur le complexe de l’Office Riad El Feth, qui s’étale jusqu’aux Bois des Arcades.

Tags:    

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!