Partagez !
  • 1
    Partage
Temps de lecture estimé 1 minute et 4 secondes

Un des joyaux du patrimoine architectural algérois est en danger. En effet, Dar Mustapha Pacha dont la construction remonte à 1798 fait face à l’infiltration d’eaux usées qui mettent en péril sa structure. Une situation à laquelle ne réagissent pas encore les autorités concernées.

C’est à travers les réseaux sociaux que la triste nouvelle se répand. Une des pièces maitresses du patrimoine urbain et architectural de la ville d’Alger risque de gravement se détériorer à cause d’une irruption d’eaux usées venant d’une maison mitoyenne.

Un dysfonctionnement que déplore le directeur de la maison qui, rappelons-le, abrite le Musée National de l’Enluminure, de la Miniature et de la Calligraphie. Ce dernier a en effet frappé à toutes les portes des autorités concernées qui n’ont pas donné suite à son appel de détresse.

Similaire  Alger : Un centre commercial remplace une librairie au centre-ville

Il est à noter que toute une aile du musée a été fermée à cause du gonflement des murs, des odeurs nauséabondes et de l’impraticabilité des passages en question.

Une situation qui se doit d’être propagée pour sensibiliser les citoyens à un « massacre » culturel qui se déroule sous nos yeux, confie le directeur du Musée sur les réseaux sociaux.