Décès du papa de « M’quidech »

24/03/2013, 20 h 21 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 3 secondes

Les amoureux de la bande-dessinée en Algérie sont aujourd’hui en deuil suite à l’annonce de la mort de Abderrahmane Madoui, doyen de cet art.

m'quidech

Né en 1925 dans la wilaya de Sétif, Abderrahmane Madoui a commencé sa carrière dans la Société Nationale d’Édition et de Diffusion (SNED), où il fut directeur du département édition. En 1969, il est derrière le lancement de ce qui deviendra la première revue consacrée à la bande-dessinée en Algérie. Son nom : M’quidech.

M’quidech sera une rampe de lancement pour des auteurs et dessinateurs aussi célèbres que Slim, Haroun, Redouane Assari, Rahmoune ou encore Mahfoud Aïder, qui y dissèqueront la société algérienne, avec humour et tendresse.

Mais l’aventure prend fin 3 ans plus tard, puisqu’en 1972, la revue cesse de paraître. En héritage, les fondateurs ouvre le chemin pour les futures générations de bédéistes algériens. Nouvelle génération qui lui rendra hommage en 2012 lors de la 4e édition du Festival International de la Bande-Dessinée d’Alger (FIBDA).

Abderrahmane Madoui est décédé aujourd’hui à l’âge de 88 ans, des suites d’une longue maladie. Il a été enterré au cimetière d’El Alia dans l’après-midi.

Source : APS.

Tags:       

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!