Partagez !
  • 1
    Partage
Temps de lecture estimé 43 secondes

Le réalisateur et cinéaste Chérif Aggoune est décédé aujourd’hui à Paris des suites d’une crise cardiaque.

Diplômé de l’Ecole Supérieure des études cinématographiques (ESEC) de Paris, Chérif Aggoune revient en Algérie au début des années 80. Il intègre la télévision algérienne par la même occasion où il campe le rôle d’assistant-réalisateur.

Réalisateur du premier court-métrage en langue berbère « Taggara lejnun » (« La Fin des Djinns ») en 1990. Oeuvre qui a valu à Aggoune d’être sélectionné au Festival International du court métrage de Clermont-Ferrand.

En 2013, il signe son premier long métrage « l’héroïne », produit et distribué par l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC).

Similaire  Ces Algériens qui nous ont quittés en 2019

De passage à Paris cette semaine, Aggoune est décédé subitement des suites d’une crise cardiaque. Il avait 68 ans.