Des archives historiques remises à l’Algérie par la Suède

20/03/2013, 22 h 37 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 18 secondes

À l’occasion du colloque international sur les relations historiques entre l’Algérie et les pays Scandinaves et la Hollande du 16e au 19e siècle, tenu la semaine passée, des archives historiques ont été remises à l’Algérie.

Source image : Aloufok.net
Source image : Aloufok.net

Du 12 au 13 mars, des historiens danois, suédois, norvégiens, islandais ou encore allemands en plus de représentants des ambassades étaient réunis pour le colloque sur les relations historiques, tenu à Alger.

L’occasion pour les présents de découvrir de véritables trésors historiques à travers les journaux et carnets de bord des consuls de Suède, des lettres des consuls danois, des correspondances des deys avec le sultanat ainsi que des traités de paix, datant tous de l’époque ottomane.

La présence ottomane en Algérie ainsi que celle des représentations des pays nordiques au 18e siècle ont suscité des discussions très enrichissantes entre les historiens, qui auront eu à revenir sur le nombreux faits d’armes de la régence d’Alger.

En conclusion de la rencontre, la directrice des Archives Nationales de Suède, Anna Karin Hermodsson, a remis à son homologue algérien les archives digitalisées concernant l’époque ottomane en Algérie. En ancien suédois, ces documents seront amenés à être traduits en arabe et en français et ce, pour un meilleur accès.

Le journal de bord du vice-consul suédois, Carl Reftelius, qui a séjourné quelques années à Alger à partir de 1730, sera lui l’objet d’une traduction par la représentation suédoise.

Source : Ambassade de Suède à Alger.

Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!