Des particuliers aux musées nationaux : Les premières donations

08/04/2012, 22 h 02 min Partages0

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 2 minutes et 23 secondes

Source photo : http://farm8.staticflickr.com

 

Une première en Algérie ! Une cérémonie a été organisée à la Villa Dar Abdellatif pour la réception d’œuvres artistiques et culturelles provenant de collections privées de six donateurs.

Il s’agit d’un «réel bond qualitatif et civilsationnel dans l’histoire de l’art et du patrimoine algérien » selon la ministre de la culture, Mme Khalida Toumi qui s’est prononcée lors de cette cérémonie animée par le directeur du Musée des Arts Modernes d’Alger, Mr Mohmed Djahiche.

Cette première opération a vu la participation –comme dit plus haut- de six collectionneurs. Il s’agit de Mme Zohra Bitat-Drif, ancienne Moudjahida, qui a offert ne collection de masques et de sculptures provenant du Congo et de la Côte-d’Ivoire. Il s’agit d’une offre destinée au Musé de l’Afrique qui, rappelons-le, est en cours de réalisation.
Le notaire, Maître Salim Becha, a quant à lui offert une collection qui compte un fossile datant de 450Millions d’années ainsi que des sculptures Mésopotamiennes datant du 8e siècle.
Les toiles « l’aveugle » et « l’embuscade », représentant respectivement la détresse d’un aveugle et une scène de Bataille, ont été offertes par Le directeur de BNP Paribas Algérie M. Dupuche à Mme Mme Dalila Orfali Directrice du Musée national des Beaux arts. Les toiles en question sont l’œuvre du peintre Etienne Dinet – Nasereddine et datent de l’époque où il vivait en Algérie.
Le musée des manuscrits s’est vu offrir pas moins de 69 manuscrit de la part de la direction de l’éducation de la wilaya de Tlemcen, et ce, dans le but d’assurer leurs conservation.
La ministre de la culture a également contribué à cette donation, en faisant don de masques et sculptures qu’elle a reçu en cadeau de ses homologues africains lors du second festival panafricain.

Similaire  Appel à candidature : 8ème festival national de la création féminine

Considérant cette opération comme « l’inauguration d’une nouvelle ère qui consiste à ériger une société civile qui s’implique dans l’intérêt général », Mme Khalida Toumi a insisté sur sa médiatisation afin de multiplier les initiatives du genre.

1 2

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!