« Des racines et des airs » : Des musiques variées à Alger durant 6 mois

19/01/2012, 22 h 48 min Partages0

Abonnez-vous


Temps de lecture estimé 1 minute et 21 secondes

L’Agence Algérienne pour le rayonnement et la culture (AARC) vient de dévoiler son programme culturel pour l’année. Nommé « Des racines et des airs », un nouveau cycle musical à thèmes décliné en plusieurs périodes durant l’année, animera les soirées mélomanes d’Alger.

Le jazz et l’Andalousie sont les premiers à s’inviter à la salle Ibn Zeydoun, avec des concerts du Marocain Aziz Sahmaoui, l’ex-leader de l’ONB, Louis Winsberg le guitariste, et une représentation de Calle Cerezo Majesta Flamencea (spectacle de musique et danse flamenco), du 24 au 26 janvier.

Gypsy Connexion feront vibrer la musique gitane, et seront accompagnés dans leur projet par Hocine Boukella (Cheikh Sidi Bemol) qui offrira une fusion bérbere Tzigane avec les musiciens gitans d’Inde. Dhabi, groupe tzigane du Rajastan clot le mois de février en beauté.

Similaire  « Des figues en avril » de Nadir Dendoune le 17 octobre à Alger

« Jazz d’ailleurs », est un cycle qui mettra en lumière le jazz européen avec Philip Catherine, du jazz des Caraïbes avec la formation Sakesho, et du jazz oriental de Fawzi Chekili. Avril sentira donc bon l’odeur du saxo et de la trompette.

Juin sera la dernière période à thème de l’année, et c’est en un feu d’artifices de sons et de couleurs que l’excellent programme fera ses adieux à la capitale. Et c’est l’instrument du luth qui sera mis à l’honneur pour l’occasion, avec un concert en version électro par Niqolah Seeva, en version moderne par Anwar Abudragh et à la mode « Balkans » par Cak Malko.

Similaire  "La traduction en arabe d'Assia Djebar" à Alger le 29 septembre

Les responsables de l’AARC ont par ailleurs annoncé qu’ils travaillaient sur un programme spécial cinquantenaire de l’indépendance du pays.

Tags:          

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!