Partagez !
Temps de lecture estimé 49 secondes

Les mégalithes du site archéologique de Bou Nouara (Constantine) subissent depuis peu une destruction planifiée. En effet, les dolmens sont réduits en gravier à l’aide d’engins de travaux publics.

C’est à travers des alertes citoyennes que nous apprenons la nouvelle. Les dolmens du site de Bou Nouara sont exposés depuis peu à une destruction planifiée à l’aide d’engins de travaux publics.

Cette destruction entre dans le cadre d’un projet minier entrepris par la Direction des Mines et des Industries (DMI), celle-ci ayant conclu des contrats avec des opérateurs privés.

Dolmens destructionBou Nouara

(Crédits photo : Oriana Dal Bosco)

Similaire  Appel à candidature pour une bourse de recherche curatoriale

Bien que le ministère de la culture ait été saisi, la ministre Meriem Merdaci n’a pas encore communiqué à ce sujet.

Rappelons que ce site renferme la nécropole la plus étendue d’Afrique du Nord. On peut y trouver entre 3000 et 4000 dolmens, tous dépendant d’une histoire antique propre à des rites anciens de la région.