D’inculte à un autre: Bons baisers de… Vienne

01/02/2013, 18 h 16 min Partages0
Temps de lecture estimé 3 minutes et 27 secondes

Après être partie de l’Algérie vers le Liban, la chronique « D’inculte à un autre » nous emmène aujourd’hui en Autriche pour une autre découverte artistique au plus grand bonheur des incultes.

"Le Baiser" de Gustave Klimt
« Le Baiser » de Gustave Klimt

-Alors ? Tu les aimes ??

-Oui beaucoup ! Vraiment ! Et tu sais à quel point les boucles d’oreille fantaisie et fantaisistes sont mon grand délire !

-Et pas uniquement… Tu as vu la symbolique ?

-Heu…oui, j’adore les couleurs, ça va bien avec le rouge, le marron, voire l’orange.

Je lis dans son regard un mélange de déception et de surprise. Un regard qui pensait sans doute : « Non, elle n’a pas pu me faire ça ! Un si beau cadeau ! Un si beau symbole ! Elle ne peut pas ne pas connaître cette figure sur ces grandes boucles d’oreille rondes. L’un des plus célèbres de tous les baisers au monde. Celui de Gustav Klimt ». Et pourtant…elle l’a fait.

Une fois le rideau tombé, la déception digérée, je rentre chez moi, le moral un peu plus bas que dans les chaussettes. Marmelada est en face de moi, j’hésite à lui demander de m’aider mais je finis par m’y résoudre.

Gustav Klimt, symboliste qui représente justement tout un symbole pour Vienne, est né en 1862 au sein d’une famille très pauvre d’artistes. De père orfèvre ciseleur et de mère chanteuse lyrique, il avait été remarqué dès son jeune âge pour son penchant pour l’art et la décoration et commença à l’âge de 14 ans à suivre des cours de peinture à l’École des Arts Décoratifs de Vienne. Il forme, avec son frère Ernst et un ami, Frantz Matsch, un trio fort talentueux dont les travaux se démarquent et séduisent les professeurs. Ils créent ensemble un atelier et sa dextérité lui permet d’être sollicité pour la décoration de nombreux édifices notamment La salle de réunion du Palais Sturany à Vienne, une salle du Château Royal de Palesch en Roumanie, la Villa Hermès de Lainzt, les escaliers du Burgtheatrer de Vienne et enfin  l’escalier du Kunshistorisches Museum.

1 2
Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!