fbpx
L.E.J

« En attendant l’album », le nouvel album des L.E.J

Spread the love
Temps de lecture estimé 2 minutes et 21 secondes

« En attendant l’album », le nouvel album des L.E.J fait son apparition dans les bacs. Plus un recueil de reprises et de Mashups qu’autre chose, cet album, qui en présage un autre, est notre coup de cœur de la semaine.

« La Dalle », à consommer sans naïveté !

Une chanson grivoise où la sensualité laisse place à la sincérité. « J’ai la dalle », la seule composition de l’album des L.E.J fait l’amalgame entre deux besoins physiologiques à savoir la dalle du ventre et celle du bas-ventre.

Et les autres ?

Issues du 93, Lucie, Elisa et Juliette ont une formation en musique classique. Ceci ne les a toutefois pas empêché de rythmer leurs connaissances acquises et de les brasser avec les sonorités actuelles pour donner naissance à des titres pour le moins surprenants.

« Seine Saint-Denis Style », Mashup entre le titre mythique des NTM et celui de Grand corps malade a prouvé que le rap est asexué (c’est ce qu’on vous disait justement dans l’une de nos précédentes playlists).

Ayant débuté dans la musique 2.0 sur Youtube, les trois amies, qui ne cachent pas leur complicité vocale et musicale, ont fait fureur sur les réseaux sociaux avec leur Mashup regroupant les titres qui ont marqué l’été de l’année actuelle. Elles ont ainsi faites virer des chansons d’été de leur plus profonde banalité vers un style que les L.E.J se sont appropriées

« I’m up all night to get lucky », normal, t’écoutes du L.E.J

Reprendre du Daft Punk pourrait paraître banal et mainstream, les L.E.J ont toutefois prouvé que l’on pouvait se distinguer de la majorité, encore une fois, vocalement et musicalement.

« J’ai envie de métissage pour les Hommes vrais, et tous ceux qui ont de la rage, vas-y laisse les. Ouvre ton rivage à la différence qu’on aime pour des Hommes vrais »

L’un des titres phares du groupe Dub INC, « métissage », qui dénonce le racisme et l’intolérance et qui prône le mélange des cultures : « C’est lorsqu’on mélange les différences que les cultures avancent donc j’en ai fait ma force, qu’ils restent dans leur ignorance car je sais que c’est une chance quoiqu’ils pensent », couplé à Rudeboy de l’album « Diversité » du même groupe. Le résultat laisse sans voix.

Les autres titres, mashups et covers, sont du même niveau que ceux décrits dans cet article. En résumé, même si cet album nous laisse sur notre faim, il reste un délice auditif.