Et si la couleur m’était contée…

21/02/2012, 22 h 06 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 12 secondes

On en a parlé , on y est allé, samedi après-midi les rues d’Alger sont plus que bondées, je me hisse entre la foule qui faillit m’emporter pour pénétrer cette galerie, je pousse la porte et là….la sérénité , non pas seulement des lieux , mais de l’univers qui s’offre à moi.

Mohamed Djoua , artiste-peintre originaire de Hadjout, expose ses œuvres jusqu’au 26 février du mois à la cyber galerie rue Didouche Mourad.

Ce diplômé des écoles de beaux arts de Mostaganem et Oran nous transporte dans un monde où la couleur devient langage, expression , bien plus que tout cela , la couleur est émotion. Non pas par elle-même mais par ses mouvances , ses entremêlements, cet entrechoquement, cette fusion qui au final nous scotche , nous pousse à voir au delà de ce qui se présente à nous, et à ressentir cet abandon de l’artiste face à une surface blanche.

Chaque tableau réveille en nous une émotion, parfois apaisante, parfois troublante et seule la couleur est la pour nous guider, nous faire réagir, nous parler en définitif.

Une certaine sensibilité à ce qui est en lui et ce qui l’entoure ( on retrouve des sériés faites de couleurs de la nature ) se détache des œuvres de l’artiste , nous ne pouvons que lui souhaiter un franc succès. Découvrez ce que la couleur éveillera en vous,  en allant visiter l’exposition qui a lieu jusqu’au 26 du mois.

Tags:     

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!