« Ici, on noie les Algériens » en lice pour le César du meilleur documentaire

30/01/2012, 18 h 16 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 57 secondes

« Ici on noie les algériens », seconde réalisation de la  documentariste Yasmina Adi (Après « L’Autre 8 Mai 1945 – Aux origines de la guerre d’Algérie »), vient d’être sélectionnée par l’académie française des Césars  dans la catégorie meilleur film documentaire.

Le soir du 17 octobre 1961, des milliers d’Algériens vivant dans la capitale française, font écho à l’appel du F.L.N pour une manifestation pacifique contre le couvre-feu imposé par les autorités françaises à l’égard des Algériens de Paris.

Une manifestation violemment réprimandée par la police française, à cette époque sous les ordres du préfet Papon, qui donnera l’ordre de tabasser et jeter près de 300 manifestants dans la Seine.

Ce film brise une vraie omerta politique dans l’autre rive, et dénonce le silence des autorités françaises par rapport à ces événements de l’histoire commune entre l’Algérie et la France, 50 ans après.

Pour produire ce témoignage de 1h30 d’images rares et inédites en noir et blanc, Yasmina Adi a fourni 2 ans de travail acharné, en fouillant dans les archives de l’INA, Reuters, la BBC et les archives de la Préfecture de Police ainsi qu’auprès des historiens et des témoins dont certains, font apparition dans le documentaire et racontent les faits tels qu’ils les ont vécus ce jour-là.

« De très nombreux documents inédits (rapport, films, photos…) permettent d’apporter un nouvel éclairage sur ces événements. Mon but n’était pas de réaliser un documentaire historique classique. J’ai eu envie de faire ce film pour que la vérité remplace les non-dits et de souligner la dimension humaine de cet épisode trop longtemps tu. De faire émerger les paroles de certains acteurs de l’époque et de mettre le spectateur en immersion, en utilisant tout au long du film les deux médias les plus consultés à l’époque par les Français, la radio et la presse écrite. », a déclaré à ce propos la cinéaste.

1 2
Tags:       

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!