fbpx
Source image : popmatters.com

Interview avec Tinariwen : « Notre nouvel album sortira en janvier »

Spread the love

Les amateurs de musique Blues/rock et musique traditionnelle étaient gâtés hier soir au Théâtre des verdures de L’Aurassi avec un concert du groupe Tinariwen, Vinyculture les a rencontré.

Source image : popmatters.com
Source image : popmatters.com

En effet, le groupe Twareg de musique Assouf Tinariwen a enflammé la scène pendant près d’une heure 30 pour le plus grand plaisir des quelques 4000 personnes qui étaient au rendez-vous.
Le Théâtre a ouvert ses portes vers les coup de 21h30, mais bien plus tôt (juste après le f’tour ) la foule commençait à se former à l’entrée. Une fois le public entré, l’attente s’est faite au rythme de la musique House proposée par le DJ qui, avant le concert, avait déjà enflammé une partie du public.

23h40, le groupe Tinariwen fait son entrée, chaleureusement accueillie. Les chansons ont été enchainées devant une foule déchainée qui dansait et chantait en chœur. La soirée était à la hauteur des attentes des fans !
Notre équipe a pu, grâce aux organisateurs, obtenir une interview avec un membre de la formation Tinariwen, il s’agit d’Eyadou ag Leche, bassiste du groupe.

Tinariwen interview Vinyculture

Voici ce qu’a donné l’entretien avec l’un des membres clés de cette formation mythique :

Viny : Tout d’abord, bonsoir, et bravo pour cette performance. Quelles ont été vos impressions par rapport à ce concert, par rapport au public ? Estimez-vous que la foule était assez nombreuse, ou peut-être vous attendiez-vous à plus de monde ?

Tanariwen : Vraiment, ce soir, on a été très contents. C’est toujours, surprenant et émouvant pour nous de jouer en Algérie. On a déjà joué trois fois ici, en Algérie, et à chaque fois, on sent qu’il y a une plus grande énergie dégagée par le public, et malgré la fatigue, ça nous permet de nous donner à fond et de tout donner.

Viny : Nous savons tous que vous avez joué partout dans le monde, vous en êtes à environ 100 concerts par an et plus de 1000 à votre actif… Pense- vous que notre public est particulier ?

Tinariwen : Il n’y a pas longtemps, on s’est rendu compte que statistiquement, l’Algérie est le pays qui contient le plus de nos fans et pourtant, on a joué partout dans le monde. Nous sommes donc très contents d’avoir cette amitié, cette osmose avec notre public.

Viny : Est-ce que le fait que votre album précédent ait été primé aux Grammy Awards 2011 est pour vous une consécration ou un commencement vers d’autres prix ?

Tinariwen : Écoutez, notre musique, notre caractère musical n’est pas commercial. Nous ne cherchons pas de prix, nous ne cherchons pas à satisfaire la presse ou autres. Nous avons des principes, il y a des familles démunies, des gens dans le besoin, et à travers nos chants, nous tentons de les aider. Qu’est-ce que Les Grammy Awards ? Nous avons gagné ce prix, mais nous ne connaissons pas sa valeur. Pour nous, notre seule valeur est celle que nous donne notre public.

Viny : Un album en préparation, en projet ou déjà prêt ?

Tinariwen : L’album est déjà prêt et il sera dans les bacs à partir de janvier 2014.

Viny : Peut-être d’autres concerts prévus dans le futur ici en Algérie ?

Tinariwen : Ça, ça restera la surprise de l’organisation.

Le groupe reste donc mystérieux quant à d’éventuels nouveaux concerts en Algérie, mais les fans peuvent toujours espérer les revoir ici.