Partagez !
  • 99
    Partages
Temps de lecture estimé 48 secondes

Alger ouvrira ses portes à une journée dédiée au court-métrage. « Le jour le plus court » aura lieu le mercredi 13 mars prochain.

C’est dans le cadre de la célébration des 50 ans du G.R.E.C (Groupe recherches et essais cinématographiques) que l’Institut Français d’Alger organise « Le jour le plus court ».

Au programme, quatre courts-métrages français :

  • « Paris ficelle » de Laurence Ferreira Barbosa (17’,1982)
  • « Le passeur » de Danielle Arbid (12’, 1999)
  • « Awa une petite fille très gourmande » de Barbara Creutz-Pachiaudi (6’, 2004)
  • « A bras le corps » de Katel Quilévéré (19’, 2005)

De quoi balayer une large période et donner au public une perspective étendue du travail cinématographique, notamment dans la réalisation de courts-métrages.

Similaire  "Rêve d'une ballerine II" le 8 mars à Alger [Reporté]

Deux séances sont programmées : une à 15h, et une autre à 18h, le même jour dans les locaux de l’Institut Français d’Alger.

Entrée sous réservation en écrivant à : cinemalejourlepluscourt2019.alger@if-algerie.com