Login form protected by Login LockDown.


Partagez !
Temps de lecture estimé 54 secondes

Les personnages de L’Avare de Molière seraient sans aucun doute surpris de voir la tournure donnée à leurs péripéties par la compagnie Tabola Rassa et ce, le 18 septembre prochain à Alger.

C’est ainsi que dans cette revisite des temps modernes, l’or est remplacé par l’eau et les personnages joués par…des robinets. Si la pièce représente une très bonne excuse pour revisiter des classiques oubliés, il serait intéressant de s’interroger sur le message transmis par l’esprit de cette réécriture.

Certains pourraient se demander si les esprits d’Harpagon, de Cléante et des autres ne reviennent pas d’un temps passé pour nous prévenir des graves pénuries d’eau qui se profilent.

Similaire  La semaine culturelle amazighe du 6 au 12 janvier à Alger

Message écologique ou pas, rappelons que la pièce est une idée originale de Jordi Bertan, mise-en-scène d’Olivier Benoit et de Miquel Gallardo.

Pour découvrir la revisite, rendez-vous le 18 septembre à 19:30 à l’Institut Français d’Alger. L’entrée est placée sous réservation à l’adresse suivante : theatrelavaredemoliere2018.alger@if-algerie.com.