Le Ballet National rejoue La Flamme du Sahara à Alger

14/07/2016, 18 h 31 min Partages112
Temps de lecture estimé 1 minute et 23 secondes

Présenté pour la première fois dans le cadre du programme de ‘Constantine Capitale de la Culture Arabe 2015’, le spectacle chorégraphique « La Flamme du Sahara » fera son retour à Alger du 16 au 18 juillet.

Ce spectacle de danse est l’adaptation de Tableau de la Vie Arabe (1908) de Sliman ben Ibrahim par Fatima Zohra Namous Senouci, la directrice du Ballet National Algérien, et Salim Dada, un grand nom de la musique arabo-andalouse. Y est mise en scène la liesse éphémère d’un village saharien animé, au début de l’histoire, par les noces de Ben Merzoug, un cavalier arabe, et sa belle fiancée Ferahouda. Éphémère car très rapidement, le sort s’acharne sur les amoureux qui connaissent une fin qui n’est pas sans rappeler celle de Roméo et Juliette.

Des « tableaux » chorégraphiques à découvrir le samedi 16 juillet à 15h à la salle Ibn Khaldoun (ouvert au grand public) et le dimanche et lundi – 17 et 18 juillet – à 18h à la salle Mustapha Kateb du Théâtre National Algérien (à 200DA l’entrée).

flamme du sahara 2

À travers ce show artistique, le Ballet National immortalise dans le patrimoine culturel algérien une légende perpétuée aujourd’hui encore par la population d’Ouled Naïl. Issue du fruit d’une amitié contre-nature entre l’écrivain arabe Sliman ben Ibrahim et le peintre français Étienne Dinet (devenu Nasreddine suite à sa conversion), respectivement auteur et illustrateur entre autres de L’Orient vu de l’Occident (1921) et Khadra, la danseuse des Ouled Naïl (1926). L’occasion d’être initié à leurs œuvres et à celles de tous ceux qui ont peint et dépeint l’Algérie pré-révolutionnaire, ses fragiles moments d’exaltation et ses afflictions quotidiennes.

Tags:    

Votre Avis (1 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!