Le Centre de protection du patrimoine africain (UNESCO) sera en Algérie

21/04/2017, 19 h 38 min Partages206 centre-patrimoine-africain-algérie.
Temps de lecture estimé 42 secondes

Le Centre pour la protection du patrimoine africain, organisme créé sous l’égide de l’UNESCO, sera bientôt érigé en Algérie.

C’est à l’occasion d’un colloque international sur « la  protection du patrimoine immatériel africain », organisé ce jeudi à Adrar, que Azzeddine Mihoubi, Ministre de la culture, a annoncé le fait que l’Algérie a été élue par l’UNESCO pour abriter le futur Centre.

Faire classer de nouveaux dossiers, concernant le patrimoine algérien ou/et africain, à l’image de la bijouterie traditionnelle ou des Keyal El Ma, ainsi que protéger le patrimoine matériel et immatériel existant et déjà classé seront parmi les prérogatives du Centre pour la protection du patrimoine africain.

Aucune date quant au lancement du centre n’a été dévoilée. La ville ou la région où il sera érigé reste également inconnue

Tags:   

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!