Le cinéma algérien s’invite sur Facebook

19/03/2013, 22 h 34 min Partages0
Temps de lecture estimé 51 secondes

Riche d’une vaste palettes de films, le cinéma algérien souffre pourtant d’un manque de documentation et d’accès. Manque désormais complet grâce à une initiative bienvenue.

Zerda ou les chants de l'oubli, second film d'Assia Djebbar (1979).
Zerda ou les chants de l’oubli, second film d’Assia Djebbar (1979).

Deux présences sur la toile, à travers deux pages Facebook, se sont lancées comme objectif de réunir l’essentiel des films du répertoire cinématographique algérien.

La première, sobrement nommée « films algériens », liste les films algériens disponibles en streaming sur la toile. Du « Clandestin » en passant par « 3ayla ki ennas » à « Harragua » plus récemment, c’est une opportunité de découvrir ou redécouvrir les œuvres qui ont marquées la culture populaire en Algérie.

Nommée « Archives Numériques du Cinéma Algérien », la seconde page fouine et déniche les perles et raretés du cinéma made in DZ, à travers films, entretiens, et images inédites, remontant parfois jusqu’à…1895.

Une bien belle manière de faire un inventaire de notre 7e art, au volant de notre Dolorean et à bout de clic.

Tags:    

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!