Le patrimoine palestinien immortalisé par Osama Silwadi

02/06/2012, 13 h 56 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 23 secondes

Osama Silwadi est un Journaliste et photographe palestinien. Il fait partie des personnalités qui ont été blessés pendant l’exercice de leurs fonction journalistique à Rammallah, il en sort cloué à une chaise roulante, ce qui ne l’empêcha pas de continuer à s’exprimer.

Et cette fois ci, il sort un livre mettant en lumière la broderie sur soie: héritage transmis de génération en génération faisant partie du patrimoine palestinien qui était utilisés pour décorer les tissus des tenues traditionnelles de la région.

Son objectif, faire revivre ce pan du patrimoine palestien qui tend à disparaitre sous l’occupation.

Le livre s’appelle « حرير ملكات » ou « les reines de la soie ». Il est un hommage et un devoir de mémoire à l’habit traditionnel palestinien qui se meurt et se trouve abandonner. Il veut également inscrire dans les mémoires la palestinité de ce vêtement et ses origines parfois reprises par l’occupant comme son propre patrimoine.

Il reprend ainsi sur les 207 pages du livre diverses photos de tenues portées dans différentes régions du pays occupé dont certaines ont plus de 120 ans d’anciénneté.

Ces vêtements ont été récupérés de collections privées de familles palestiniennes et portés sur les photos, par des mannequins bénévoles.

Il a fallu deux ans à l’auteur pour compiler : recherche, photographies et rédaction.

Il s’agit du premier livre d’une série que veut lancer Osama autour du patrimoine palestinien. Il abordera prochainement les thèmes des jeux populaires, les métiers d’artisanat palestinien pour n’en citer que quelque uns.

Tags:   

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!