Le théâtre vise le public adolescent à Annaba

28/02/2012, 22 h 26 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 29 secondes

Annoncée lors de la présentation de « Oued el Khir » de Haroun Killani, la campagne « J’achète mon billet de théâtre » a été lancée par le théâtre régional Azzedine Medjoubi (TRA) il y a de cela une semaine. Cette opération, promue par Sakina Mekkiou, artiste pluridisciplinaire et directrice actuelle du TRA, vise à fidéliser la relation entre l’art des planches et le jeune public.

« Oued el Khir » qui a été jouée trois fois ce week-end semble avoir conquis son public. Elle raconte l’histoire de cavaliers qui s’en vont dans le Sahara en quête d’eau pour leur tribu et qui se heurtent à la rudesse de cet environnement. Cette adaptation de contes et légendes populaires tergui, richement agrémentée de tableaux propres aux « hommes bleus » ne manque pas non plus de plaire aux adultes. L’émerveillement était donc au rendez vous pour cette expérience qui fut une première dans le domaine du spectacle destiné aux adolescents.

Le TRA, qui lançait en décembre l’opération « Papa, emmène-moi au théâtre » réussit ainsi à étendre la tranche d’âge concernée par ses activités. Cette initiative est un beau premier pas pour rajeunir le visage des gradins, mais aussi un signe sensible de l’amélioration qu’a apporté la nomination de Sakina Mekkiou, alias Sonia, à la tête de cet établissement qui était en proie à une dégradation administrative jusqu’à lors. En effet, le syndicat des artistes lançait un SOS en avril dernier qualifiant l’évolution de la situation au théâtre de « pourrissement ».

En remédiant à cette situation, les locataires du TRA, sa directrice sans oublier le ministère de la culture font ainsi renaître l’espoir d’entendre à nouveau le brouhaha des salles combles.

Tags:        

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!