Partagez !
Temps de lecture estimé 2 minutes et 36 secondes

Terre de naissance des Beatles, de Kinks, des Rolling Stones, de Led Zeppelin ou encore de Queen, l’Angleterre est considérée à juste titre comme la Mecque de la musique, et la nouvelle génération de musiciens tient la barre haute.

Beth Rowley. Source image : Bbc.co.uk

Beth Rowley. Source image : Bbc.co.uk

Si Adele, Jessie J ou Lily Allen continuent de faire le bonheur des charts mondiaux, d’autres serviteurs de la reine commencent à se faire connaitre et à s’exporter à leur tour.

Qu’ils s’appellent Passenger, Daughter, Beth Rowley ou Florence Welch, les jeunes représentants de la chanson british optent pour la diversité et les collaborations.

Loin des spotlights, ces artistes auront connu le succès via un circuit indépendant, une voie qui semble devenir habituelle au regard des récompenses accordées à des artistes indé ayant fait le buzz l’an passé (Gotye, Fun…).

Honneur aux femmes et à l’ainée de cette- oh combien difficile – sélection, avec la découverte de Beth Rowley, une chanteuse trentenaire excessivement talentueuse.

Découverte par certains cinéphiles avec la Bande-Originale du film « Une éducation », Rowley s’amuse à brouiller les pistes et à offrir des compositions tantôt jazzy, tantôt soul voire pop. Mais lorsqu’elle reprend le classique du gospel « Nobody’s fault but mine », elle nous fait tout oublier, ne restant qu’avec la conviction qu’une artiste de la classe de Rowley, il n’y en a qu’une par siècle.

Du haut de ses 26 ans, Florence Welch fait tourner sa machine d’une main de fer. L’auteure-compositrice-interprète en est à son deuxième album et enchaîne les récompenses.

En 4 ans de succès public, Florence & The Machine est devenue une référence dans l’electro-pop, en grande partie grâce à la voix et le background de sa chanteuse.

Autre groupe qui peut compter sur sa chanteuse, Daughter a été fondé en 2010 à Londres et commence à se faire connaitre hors de ses frontières, grâce à l’utilisation de certaines de ses chansons dans des shows TV.

En plus de « Landfill » et « Youth », le groupe a de nombreux titres qui valent le détour, à l’image de « Smother ». Leur dernier fait d’armes en date, la reprise de la chanson du moment, « Get Lucky » de Daft Punk.

« Let her go » est le single qui a propulsé Mike Rosenberg alias Passenger au devant de la scène musicale cette année. Ancien membre du groupe Passenger (ça ne s’invente pas !), Rosenberg est considéré comme la révolution folk de l’année, sa voix atypique aidant.

Numéro 1 des ventes dans de nombreux pays, All The Little Lights est le premier album du chanteur, dont la tournée devrait le mener jusqu’au pays de l’Oncle Sam.

Autres artistes anglais présents dans notre MP3 :

-Bloc Party :

Groupe mélangeant les genres mais reconnaissable entre tous, Bloc Party est actif depuis 10 ans, avec 4 albums dans sa discographie et un nom sur la scène indie rock.

Arctic Monkeys :

Mené par Alex Turner, le band de Sheffield a connu le succès immédiat et est devenu un incontournable de la nouvelle scène british.

-Mark Ronson :

Producteur des plus grands artistes du moment, Ronson est aussi un DJ d’electro qui vous fera bouger !

Similaire  Les "Daft Punk Tribute" en concert à Alger et Oran