Partagez !
Temps de lecture estimé 2 minutes et 15 secondes

À l’occasion de ce premier long weekend de l’année, vous avez de quoi faire coté sorties. Petit tour d’horizon des sorties à ne pas rater ces deux prochains jours.

Sorties du weekend :

Le marché de Yennayer de la ferme pédagogique de Zéralda (Alger) a débuté hier 9 janvier et se poursuivra tout au long du weekend.

Les sorties du Samedi

Alger :

-Dans le cadre des « samedis du patrimoine », l’Ecole Nationale de Conservation et Restauration des Biens Culturels (ENCRBC) vous invite samedi 11 janvier à partir de 10h30 à la Conférence de Abdelwahab Zekagh. Il abordera le « Plan permanent de sauvegarde de la Casbah d’Alger 2007-2013″.

Abdelwahab Zekagh est architecte-restaurateur. Il a travaillé à l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme.

-Dans le cadre du cycle « Afrique Cinéma », le film « Wulu » de Daouda Coulibaly sera projeté ce samedi à l’Institut français à 17h.

-D’autre part, toujours à l’Institut français, le film français « Chanson douce » sera projeté à partir de 14h.

De plus, l’entrée est gratuite pour les 3 événements.

Béjaïa :

-Le ciné club « Allons voir un film » organise ce samedi 11 janvier à 14h à la cinémathèque de Béjaïa une séance dédiée à la mémoire du réalisateur Chérif Aggoune et à celle de Nasser Medjkane.

Le 1er film de l’histoire du cinéma amazigh :  » La fin des djinns » de Chérif Aggoune ainsi que « SOTRA » de Abdellah Aggoune seront projetés pour l’occasion.

Les projections seront suivies de débats en présence du réalisateur Abdellah Aggoune.

Fouka : 

-La ville de Fouka (Wilaya de Tipaza) débutera ce samedi à partir de 15h son cycle « Fouka fait son cinéma » avec la projection du film « le repenti ».

Miliana : 

-Une rencontre-débat avec l’interprète de musique andalouse Lila Borsali aura lieu samedi 11 janvier 2020 à partir de 14h au Théâtre Communal Mahfoud Touahri.

Sidi Bel Abbès : 

1 2