Les révélations blues de l’année 2011

30/12/2011, 18 h 25 min Partages0
Temps de lecture estimé 5 minutes et 6 secondes

2011 s’en va, et le blues est en deuil. Beaucoup d’étoiles se sont éteintes, Honeyboy Edwards, Pinetop Perkins, Hubert Sumlin et tant d’autres monuments ne sont plus de ce monde, laissant derrière eux un vide immense dans le monde de la musique.

Metallica ont sorti un énième album, Caméléon travaillent déjà sur leur second disque sans même nous laisser le temps de souffler et de nous remettre des dégâts causés par le premier, et pire encore les jours d’Etta James sont comptés. Même Cheetah la fidèle amie de Tarzan y est passée. Que nous reste-t-il ?

Mais gardons quand même espoir, hormis Lady Gaga, Rihanna et bien sûr Justin Bieber qui restent des valeurs sures. L’année 2011 a vu défiler quelques noms qui nous redonnent le sourire et surtout un petit peu d’espoir. Comme quoi la musique, la bonne vieille musique que nous aimons tant est toujours en vie, et surtout, Buford, Jansch, Smith, et les autres ne sont pas partis en vain, la relève y est, elle n’égalera probablement jamais l’ancienne génération, mais elle y est quand même.

Il y a ceux qui s’accrochent comme Gregg Allman et Johnny Winter qui jouent toujours à guichet fermé, et ont tous les deux sortis de nouveaux albums au courant de l’année. Il y en a d’autres, jeunes et des moins jeunes, qui se sont déjà fait un nom, et continuent dans leur lancée et surtout à nous enchanter à l’image de Joe Bonamassa, Tab Benoit, ou le couple Tedeschi –Trucks.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’on retrouve aussi d’agréables surprises des artistes dont la carrière vient de voir le jour et qui est sans doute loin d’être terminée, des artistes à découvrir et surtout à suivre.
Et comme à son habitude, Vinyculture vous a fait une petite sélection des révélations de la scène blues de l’année… Bonne écoute !

1 2 3 4
Tags:        

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!