Accord algéro-turc pour la restauration de la mosquée Ketchaoua

27/09/2013, 17 h 01 min Partages0
Temps de lecture estimé 1 minute et 3 secondes

L’Algérie et la Turquie sont tombées d’accord sur un accord pour la restauration de la mosquée de Ketchaoua, entièrement à la charge de l’Agence turque de coopération et de coordination, a annoncé le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

Ketchaoua_Mosque-0

L’agence turque devra se charger de toutes les étapes administratives et financières de la restauration, sans contrepartie algérienne. Mieux encore, nos experts profiteront de l’expérience bien plus importante des turcs, habitués à ce genre de tâches sur des monuments historiques, de quoi en tirer une formation sur chantier des plus probantes.

Les spécialistes qui seront formés à l’issue de ce projet seront mis par la suite à la tête de cellules, qui seront aptes à restaurer d’autres édifices du patrimoine national. Le choix s’est porté sur Djamaâ Ketchaoua pour son importance historique ainsi que pour le standard architectural qu’il représente. À noter que la désignation du bureau d’étude et de l’entreprise de réalisation sera prochainement effectuée.

Ce partenariat n’est que le début d’une longue coopération, puisque les deux premiers ministres Abdelmalek Sellal et Recep Tayyip Erdogan prévoient de signer un accord portant sur la restauration de trois autres sites supplémentaires.

Source : aps.
Tags:       

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!