Login form protected by Login LockDown.


Partagez !
Temps de lecture estimé 1 minute et 8 secondes

Le ministère de la culture organise une journée dédiée à la pointure de la poésie arabe Mahmoud Darwich au Palais de la Culture Moufdi Zakaria le 08 septembre 2018 à partir de 9:30.

« Et je serai, peut-être, un Dieu / Peut-être un Dieu / Si j’effleurais ton Cœur ! » écrivait le poète en pleurant sa mère. Qui n’a jamais croisé des vers de Darwich, dans des livres d’école, perdus ici et là sur des cahiers où des amoureux de la plume ont, au moins une fois, griffonné ses mots pour les admirer et les goûter à l’infini.

Similaire  Duo de jazz fusion le 7 février à Alger

La Maison de la Poésie algérienne organise cet événement avec le soutien du ministère de la culture, événement qui chevauche le dixième anniversaire de la mort du poète qui rappelons-le, est décédé le 09 août 2008. Pour cette occasion, plusieurs invités venus des quatre points du pays honoreront la mémoire d’un des plus grands poètes arabes contemporains, tels que Bouzid Harzallah ou Fatima Ben Chaalal.

Mahmoud Darwich est l’auteur des « Poèmes palestiniens », « d’Ode à Beirouth » ou de « Palestine ». Cette rencontre autour de son oeuvre sera l’occasion de redécouvrir ou de découvrir le poète et ce, le 08 septembre au Palais de la Culture Moufdi Zakaria à partir de 9:30.

Similaire  Concert classique à Notre Dame d'Afrique le 1er février