Malika Bendouda désignée ministre de la culture

Temps de lecture estimé 42 secondes

Le nouveau gouvernement d’Abdelaziz Djerad a été annoncé, aujourd’hui aux alentours de 20h. Malika Bendouda y remplace Hassane Rabehi au poste de ministre de la culture.

Enseignante-chercheure à l’Université d’Alger, Malika Bendouda est entre autres spécialiste de l’œuvre de Hannah Arendt en Algérie.

Membre d’une recherche collective au CRASC sur les femmes et les projets de vie, elle est membre du réseau international des femmes philosophes de l’Unesco.

En 15 ans, c’est par ailleurs la 4e femme à occuper ce poste et ce, après Khalida Toumi, Nadia Labidi et Meriem Merdaci.

La nouveauté dans l’annonce du gouvernement réside dans deux postes ministériels liés à la culture. Un secrétariat d’Etat chargé de l’Industrie cinématographique confié à l’acteur Bachir Youcef Sehairi. Et un secrétariat d’état chargé de la production culturelle confié au musicien Salim Dada.