Mama Cass, une légende partie trop tôt

02/03/2012, 22 h 41 min Partages0
Temps de lecture estimé 57 secondes


Il y a de ces femmes qui vous boulversent à jamais par leur parcours, laissant une empreinte indélebile dans votre mémoire, Mama Cass est de ces femmes-là.

Amoureuse de musique, elle a parcouru l’historique de l’Amérique moderne en chansons à travers la période hippie, et quand Scott McKenzie chantait « San Francisco », elle et son groupe mythique les Mamas & Papas, rêvait de Californie, là où elle aurait été safe & warm.

Si elle marquait par sa corpulence et son refus des codes, Mama Cass avait également une voix à part, qui pouvait bercer n’importe quel amoureux des grands espaces, on en veut pour preuve son duo exceptionnel avec John Denver sur la chanson « Leaving on a jet plane ».

Après la dissolution du groupe en 1968, Elliot Cass de son vrai nom entama une carrière solo riche de 9 albums, mais comme toute légende, elle se devait de quitter ce monde trop tôt.

Mama Cass meurt dans sa chambre d’hôtel à Londres en 1974 des suites d’une crise cardiaque, à l’âge de 32 ans.

Dans nos rêves nourris de mélodies, nous continuerons à rêver un peu à toi.

Tags:      

Votre Avis (0 votes)

Votre vote a bien été pris en compte, merci!